Agatha O’Neill chez Arte Diem Morlaix

par Yannick Roualec.

J’ai rencontré Agatha  par hasard.
Elle débarquait de Londres rendre visite à sa famille à Carantec et est passée au magasin.

On parle de l’été et je lui présente l’idée d’exposition Oh les filles ! sur des créatrices de la Baie de Morlaix. Elle m’a parlé de son travail de graphiste à Londres et de ses créations plus personnelles. Elle a tout de suite été enthousiaste. Et lorsque j’ai vu l’étendue de son travail et de son talent, je l’ai embarquée à bord, simply !

Pour notre exposition d’été Oh les Filles ! Agatha nous a envoyé de son studio londonien une collection de dessins, impressions, pochoirs, photos retouchées, qui sont autant d’impressions journalières, d’humeurs picturales qui expriment l’air du temps.

Exposées en masse sur 2 murs de la boutique, l’espace saturé de couleurs et de signes nous interpelle et nous perd dans un wallpaper reconstitué, riches d’images de mode et de calligraphies colorées.

 Agatha O’Neill, artiste, art director

Née avec un crayon au bout des doigts, j’ai toujours dessiné d’un trait sans lever la mine. J’amassais des trésors sous mon lit, des emballages de bonbons, des rouleaux de carton, des coquillages, des feuilles, des pages de magazines et passais des heures à découper, coller, dessiner, cherchant à reproduire des petits pétillements instantanés par la forme, la matière et la couleur.

Aujourd’hui encore j’adore mélanger le style graphique avec l’irrégularité des lignes et de la typographie. Mais c’est en commençant mon projet « A Picture A Day » que ma carrière d’artiste démarre vraiment – un projet qui amène à créer une œuvre par jour, avec « obligation » de publier l’image sur Instagram. Depuis je ne m’arrête plus – prenant inspiration de la mode et du monde graphique, je de-construis les images pour les reconstruire en utilisant peintures, encres et photos.

Découvrez les autres artistes de l’exposition Oh les filles !

Laisser un commentaire