Bleuenn Seveno chez Arte Diem Morlaix

par Yannick Roualec.

Je connais Bleuenn depuis de nombreuses années et j’ai toujours apprécié son travail de stylisme.

Lorsque m’est venue l’idée de Oh les filles ! J’ai tout de suite pensé à elle en ne sachant absolument pas ce qu’elle pourrait présenter, mais ne doutant pas un instant que l’on serait surpris et charmé.

L’idée des robes m’a tout de suite plu et lorsque j’ai vu les rouleaux de toiles imprimées se dérouler  devant moi avant qu’ils soient confectionnés et mis sur cintres je les ai aussitôt imaginés flottant dans la boutique et interrogeant les visiteurs.

Bleuenn Seveno, directrice artistique / Styliste

Radicale / Transversale

Etudes sur bâche de coton canvas imprimée.

Depuis plusieurs années je travaille sur le patrimoine et son empreinte sur la création contemporaine. Designer textile, je m’inspire des éléments qui m’entourent.

Le travail autour du vêtement et de la Bretagne m’a toujours passionné, son architecture, son histoire, sa fonction dans nos sociétés.

Depuis 5 ans, je travaille des collections de mailles tricots avec plusieurs usines en Bretagne. Ce projet est né d’une envie de valoriser par transversalité, le patrimoine artistique et culturel au travers du patrimoine industriel en Bretagne. Leur savoir-faire et leur technique de tricotage sont très riches. Ancrés en Bretagne depuis plusieurs décennies, quelques ateliers restent en activité.

Ici l’oeuvre de l’artiste (le peintre Musée Mathurin Méheut) devient un motif qui se contraint à la forme et à la technique de réalisation en milieu industriel.

En amont du projet de tricotage industriel qui est actuellement en cours de développement, j’ai voulu, pour une première étape, imprimer grandeur nature, certains de mes croquis de recherches dans un autre milieu industriel et j’ai donc choisi de me tourner vers un imprimeur local, de travailler à partir de leur matériaux et de leur technique d’impression.

Bleuenn Seveno Expo Oh les filles Ker Mer Arte Diem 1

Découvrez les autres artistes de l’exposition Oh les filles !

Laisser un commentaire