Comme des milliers de Français et francophones peut-être l’avez-vous lu et récemment découvert.

 

L’ouvrage Chez soi, une odyssée de l’espace domestique, aux éditions Zones, de l’essayiste Mona Chollet, fait écho à la situation sanitaire inédite. Pendant le confinement, son éditeur a même eu la sage et généreuse idée d’ouvrir ses pages au plus grand nombre, sur son site, gratuitement.

L’essai, publié en 2015 aux éditions Zones, est sorti du bois dès le 17 mars 2020, jour annoncé de retrait généralisé. Celle qui est aussi l’autrice du très remarqué Sorcières : La puissance invaincue des femmes (2018) écrit tous les avantages de trouver refuge entre les quatre murs d’un chez soi.

Ce n’est pas qu’une ode à l’oisiveté mais aussi une invitation au voyage confiné.

 

L’ennui n’est alors jamais de ce monde-là. Extrait : « (…) Une vision étonnamment réductrice de l’esprit humain laisse donc croire que le voyage suffit à faire le voyageur. De même, elle empêche d’envisager que l’on puisse s’épanouir dans un environnement restreint et monotone – ou qui paraît tel au premier coup d’œil. Cette erreur, les grands aventuriers sont trop sages pour la commettre (…) » En avril dernier, dans un entretien au magazine L’Express, l’historienne et écrivaine bretonne Mona Ozouf confiait : « J’ai très vite compris que les livres étaient le talisman contre l’ennui ». Celui de Mona Chollet (ou de Virginie Woolf, Une chambre à soi) est à ce jour, peut-être, le meilleur remède aux maux de ces derniers temps.

 

Le numérique, c’est bien, le papier, c’est mieux ! Achetez Chez soi, une odyssée de l’espace domestique, chez un libraire indépendant. Chez Dialogues, par exemple !

couverture du livrechez soi de Mona Chollet

 

Laisser un commentaire